• s-facebook
  • Twitter Metallic

Copyright - Katia Walther 2014

Katia Walther                                                                           

Dipômée en :                                                                                     Naturopathie                                          

Réflexologie plantaire                      

Drainage lymphatique                     

Massage ayurvédique

Thérapeute agréée ASCA et membre APTN                     

                                                                                            

 

Adresse                                        

Passiflore          

14, Avenue Giuseppe Motta     

1202 Genève    

Genève                    

                                                                                 

Contact                                                              

Téléphone : +(41) 076 615 59 63                     

@ cabinetnaturogeneve@gmail.com             

English spoken                                              

                                                                                  

 

Horaires                                             Sur rendez-vous

Mardi : 12h00 - 19h00

Vendredi : 12h00 - 19h00

Samedi : 8h00 - 13h00

La gemmothérapie, qu’est-ce que c’est ?

La gemmothérapie consiste à utiliser les propriétés des tissus jeunes des végétaux en croissance, essentiellement les bourgeons, jeunes pousses, ou encore les radicelles. En définitive, la richesse et la particularité des bourgeons résident dans la jeunesse de leurs tissus, la diversité et la concentration en principes actifs. Ce qui permet d’établir la supériorité thérapeutique des bourgeons. La gemmothérapie vient du latin gemma, signifiant l’ornement au sens large : cela fait à la fois référence au bourgeon sur l’arbre et à la pierre précieuse. Il faut une préparation bien spécifique pour extraire tous les composants des bourgeons, et ainsi profiter de tout l’éventail qu’offrent leurs propriétés. Avec les investigations du Dr Pol HENRY, une nouvelle technique d’extraction spécifique au bourgeon, découverte dans le courant des années 60, voit le jour.

 

Docteur Pol Henry, le fondateur de la méthode

Le Docteur Pol Henry est né le 22 octobre 1918 en Belgique. Attiré par l'homéopathie, il s'orienta très tôt, après ses études en médecine, vers la phytothérapie. Grand observateur de la nature, par l'étude des effets d'extraits de bourgeons, il développa une nouvelle approche thérapeutique. Le Dr P. Henry fut le premier à poser l'hypothèse que le méristème devait contenir toute l'énergie informative au développement des arbres. Il dénomma cette nouvelle face de la phytothérapie : la phytembryothérapie. Par la mise en macération de bourgeons et jeunes pousses dans des solvants, il a trouvé le moyen d'extraire leur « quintessence » sous forme de macérat. Humaniste, très affable et de grande culture, président de la Société française de Biothérapie, le Dr P.Henry publia les fondements de sa méthode et les résultats cliniques de sa nouvelle approche phytothérapeutique dès 1970. Par ses nombreuses conférences, tant en Belgique qu'à l'étranger, le Dr P.Henry acquit une réputation internationale. Tous ceux qui l'ont connu s'accordent à dire que cet homme était animé d'un grand courage, d'une volonté profonde d'aider ses patients et d'une grande bonté d'âme. Travailleur infatigable, il recevait ses patients souvent tard et consacrait une partie de son temps libre à l'observation de la nature et de ses mystères, en particulier celui de l'énergie des arbres.

 

Dans quel cas la gemmothérapie est-elle bonne pour vous ?

De manière générale, la « médecine des bourgeons » est préventive et régulatrice. Elle agit en profondeur, vous protégeant des maladies infectieuses, du vieillissement de l’organisme (arthrose, ralentissement des fonctions cérébrales). Elle régule certains troubles du métabolisme, notamment ceux liés à la nutrition, à la digestion et à l’élimination. En prévention, il est recommandé d’observer une cure de plusieurs semaines, en ménageant une pause thérapeutique de 7 jours toutes les 3 ou 4 semaines. Pour certains bourgeons, les résultats peuvent être plus rapides, selon les pathologies et les individus. La gemmothérapie agit plutôt sur le processus de régulation globale d’une fonction que sur un organe précis. La gemmothérapie est aussi parfaitement adaptée aux thérapies qui s’inscrivent dans la durée, en particulier chez les enfants.

 

Contre-indication

Tout le monde peut utiliser ces extraits de bourgeons, y compris les enfants (en principe 1 goutte pour 10 kg) et les femmes enceintes (maximum 5 gouttes par jour).

 

Cette méthode, en quoi consiste-t-elle ?

Les bourgeons sont récoltés au printemps, à un stade de maturité qui garantit leur vigueur et leur intégrité. Ils sont cueillis juste avant l’éclosion et à l’état frais, afin de préserver leur énergie vitale. Pour le respect de l’environnement et une qualité optimale, les bourgeons devront être récoltés dans le respect de procédures bio. Par ailleurs, les marques les plus engagées dans le respect de l’environnement communiquent sur une charte de cueillette garantissant le respect de l’arbre ainsi que de son environnement naturel. Sur un même arbre, un nombre limité de bourgeons est prélevé. Pour préserver les milieux naturels et la biodiversité, les botanistes se rendent sur les zones de cueillette avec des moyens de locomotion respectueux de l’environnement. La préparation consiste à plonger les bourgeons dans un mélange spécifique, conçu pour extraire les composants actifs. Les bourgeons y macèrent pendant trois semaines. Le produit ainsi obtenu est donc appelé macérat.

 

L’usage des macérats en gemmothérapie

En gemmothérapie, on distingue 2 types de préparations : Une première qui est basée sur le «macérât glycériné 1D» qui est réalisé avec de l'alcool et de la glycérine uniquement. Ce macérat mère est ensuite dilué 10 fois (1D) dans un mélange eau-alcool-glycérine pour une utilisation homéopathique. Une autre qui est basée sur un «macérât-concentré» qui est réalisé avec de l'alcool et de la glycérine et de l'eau. Ce macérat mère n’est ensuite pas dilué. Ces macérâts sont concentrés en principes actifs pour une utilisation phytothérapeutique. Dans cette préparation, l’alcool est présent en proportion infime, ce qui permet aux femmes enceintes et aux enfants de l’utiliser.

 

Les principes actifs à l’origine de l’efficacité des bourgeons

 

Trois explications se complètent.

 

La première est strictement fondée sur des données biochimiques.

C'est en effet dans le bourgeon que l'on trouve la principale réserve de méristème des végétaux. Ces méristèmes sont des groupes de cellules embryonnaires indifférenciées du végétal. In vitro, une seule de ces cellules embryonnaires peut contenir l’arbre dans sa totalité.

 

Récolté juste avant son ouverture, le bourgeon conserve toute son intégrité. Le vieillissement et les agressions telles que la pollution, les pesticides lui sont épargnés. La nature est ainsi faite : à son premier âge, toute vie organique possède une vitalité beaucoup plus grande que par la suite. Les couches externes du bourgeon le protègent des éléments extérieurs : ainsi, le bourgeon garde toute sa pureté et sa force.

 

Les vertus et l’originalité de la gemmothérapie reposent sur la différence de composition de ce tissu embryonnaire par rapport à celle de la plante adulte : comme dans tous les tissus végétaux en croissance, à l’exemple d’une graine en phase de germination, il existe une forte singularité. En effet, ces tissus, particulièrement riches, contiennent des molécules de base qui serviront à l’élaboration ultérieure de la plante adulte. On y trouve de nombreux acides aminés, à partir desquels la plante fabriquera ses protéines. Les acides aminés sont d’autant plus intéressants qu’ils sont directement assimilables pour l’organisme humain, contrairement aux protéines présentes dans les parties de plantes adultes, qui elles nécessitent des transformations supplémentaires. La plante adulte, contient surtout des protéines, très peu d’acides aminés.

 

Les bourgeons contiennent également des sucres, qui constitueront une réserve d’énergie, mais aussi de nombreuses vitamines, des oligo-éléments ainsi que des minéraux. Sont également présent des d’enzymes et de puissants anti-oxydants. Parmi eux, les flavonoïdes sont les composés les plus actifs. S’ajoutent parfois des molécules dites aromatiques comme on en trouve dans les huiles essentielles pour les bourgeons les plus odorants, comme le romarin par exemple. Enfin, les bourgeons ont leur propre trésor : les facteurs de croissance végétales (gibbérellines, auxines, les cytokinines, l’acide abscissique), ceux qui leur permettent de croître.

 

La seconde explication est d'ordre énergétique.

 

Parce que le bourgeon est situé sur la branche de l'arbre il subit les influences à la fois :

Telluriques

Telluriques, en tant qu'émanation du tronc, sorte de cristallisation végétale du sol sous l'influence des éléments Terre (les minéraux, les gemmes) et Eau (la sève : le sang de l'arbre ou de la plante).

Cosmiques

Cosmiques, en tant que précurseur de la feuille ou de la fleur sous l'influence des éléments Air (la feuille) et Feu (la fleur).

Le bourgeon et la jeune pousse rencontrent les deux forces. La radicelle ne subit que la force tellurique. Cette position "carrefour" Terre-Ciel est l'axe de compréhension de son action sur l'homme, lui-même trait d'union entre le Ciel et la Terre (selon la médecine chinoise).

 

La troisième explication est d'ordre symbolique.

 

La plante toute entière ne représente qu'un déploiement, une réalisation de ce qui repose virtuellement dans le bourgeon ou la graine. Le bourgeon représente un individu végétal d'espèce supérieure ou si l'on veut, un cycle tout entier de formation végétale. Avec chaque bourgeon qui se forme, la plante aborde en quelque sorte un nouveau stade de sa vie, elle se régénère, elle concentre ses forces pour les redéployer à nouveau. La formation du bourgeon est en même temps une interruption de la croissance : la vie de la plante peut se concentrer dans le bourgeon quand les conditions d'une vie réelle font défaut, pour se déployer à nouveau quand celles-ci sont réunies. L'interruption de la croissance en hiver repose là-dessus et le redéploiement du printemps est la nouvelle vie.

 

Gemmothérapie

 

"La force des bourgeons au service de votre santé"