• s-facebook
  • Twitter Metallic

Copyright - Katia Walther 2014

Katia Walther                                                                           

Dipômée en :                                                                                     Naturopathie                                          

Réflexologie plantaire                      

Drainage lymphatique                     

Massage ayurvédique

Thérapeute agréée ASCA et membre APTN                     

                                                                                            

 

Adresse                                        

Passiflore          

14, Avenue Giuseppe Motta     

1202 Genève    

Genève                    

                                                                                 

Contact                                                              

Téléphone : +(41) 076 615 59 63                     

@ cabinetnaturogeneve@gmail.com             

English spoken                                              

                                                                                  

 

Horaires                                             Sur rendez-vous

Mardi : 12h00 - 19h00

Vendredi : 12h00 - 19h00

Samedi : 8h00 - 13h00

Définition 

L'aromathérapie (étym : lat "aroma", grec "arôma"=arôme; grec "therapeia"=soin, cure) est l'utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles). Cela la différencie de la phytothérapie qui fait usage de l'ensemble des éléments d'une plante. Le terme est utilisé pour la première fois par le chimiste René Maurice Gattefossé en 1935.

 

Méthodes d'administration des huiles essentielles (HE)

Bénéficiant d'une haute diffusibilité (composés volatils et hydrophobes), les huiles essentielles peuvent s'utiliser de cinq manières différentes, en fonction de leur nature, de leur dosage et de l'effet recherché.

 

La diffusion atmosphérique

Le diffuseur d'arômes micronise les huiles essentielles en fines particules dynamisées qui restent parfaitement en suspension dans l'air et vous offrent leurs innombrables vertus thérapeutiques. Il vous protège de la pollution et des nuisances (tabac, acariens, champignons, contagion, etc.). Le diffuseur d'arômes aide à renforcer vos défenses naturelles et votre résistance au stress en parfumant agréablement votre espace de vie.

 

L'inhalation

L'inhalation : il suffit d'ajouter quelques gouttes d'HE à un bol d'eau chaude (non bouillante) et d'en respirer les vapeurs, une serviette sur la tête. Une inhalation sèche est aussi possible en déposant quelques gouttes sur un mouchoir propre que l'on respirera profondément.

 

La voie transcutanée (massage ou bains)

Peu d'huiles peuvent être appliquées pures sur la peau. Certaines huiles essentielles étant particulièrement agressives car très riches en phénols, il est indispensable de les diluer dans une huile végétale. Pour le bain, les HE, n'étant pas hydrosolubles, elles doivent être utilisées avec un dispersant spécifique.

 

La voie orale : 

Si ce mode d'utilisation peut être le plus efficace, il est en revanche potentiellement dangereux car nombre d'huiles essentielles sont toxiques, notamment celles riches en cétones et lactones. D'autres, riches en phénols sont hépatotoxiques et doivent être prises avec des HE hépatoprotectrices et sur du court terme. C'est la voie la plus indiquée pour un "drainage hépatique".

 

La voie rectale (suppositoires)

C'est la voie de préférence pour les enfants et les nourrissons ou alors les personnes fragiles des muqueuses digestives. Elle a un autre avantage sur la voie digestive, la résorption par les veines anales permettent un by-pass du foie. Elle permet donc d'avoir un taux plasmatique intéressant alors que la voie digestive diminue l'effet des huiles essentielles par effet de premier passage hépatique. Cependant, les personnes souffrant d'hémorroïdes ou de diverticules enflammés peuvent avoir des difficultés avec l'administration rectale des huiles essentielles.

 

Les indications thérapeutiques

Les propriétés des huiles essentielles sont multiples :

- anti-infectieuses et antibactériennes 

- antimycotiques

- antivirales 

- antiparasitaires 

- anti-inflammatoires 

- anticatarrhales : expectorantes 

- anti-histaminiques

- antispasmodiques 

- antalgiques, analgésiques et anesthésiques

- calmantes, hypnotiques et anxiolytiques

- propriétés endocrinorégulatrices : œstrogène-like, cortisone-like, etc.

- propriétés vasculotropes et hémotropes 

- propriétés digestives : eupeptique, carminative, cholagogue et cholérétique

- antirhumatismales

- stimulantes ou apaisantes

- aphodisiaques, etc...

 

La composition chimique des huiles essentielles varie en fonction du pays de récolte, de l'altitude, de l'ensoleillement, des conditions de récoltes, de la qualité de la distillation, du stockage, etc... Ce qui peut modifier leurs propriétés.

 

L’usage des huiles essentielles va bien au-delà d’une simple perspective de soins. Il s’élabore entre elles et vous une alchimie “vibratoire”, un peu comme le musicien et son instrument : c’est extraordinaire ! 

 

Effets secondaires des huiles essentielles

Les indications ci-dessus vous offrent un aperçu de l’étendue du domaine des huiles essentielles et de la nécessité de bien les connaître pour les utiliser au maximum de leur capacité. Puissantes et subtiles à la fois, elles nous permettent d'avoir une action en profondeur sur des déséquilibres psychosomatiques et physiques.

Pour cette raison, l’usage des huiles essentielles n’est pas anodin. Sans aucune connaissance, elles peuvent être néfastes.

 

Conseils et règles

Attention les huiles essentielles sont des substances coûteuses. Elles sont donc très souvent frelatées par adjonction d'huiles de mauvaise qualité ou par l'adjonction de produits de synthèse bien moins chers. Il est donc très important avant tout de se procurer des huiles essentielles de qualité garantie. Les huiles essentielles utilisées pour mes soins sont d'origine biologique et achetées en pharmacie. 

 

 

En résumé

- Les huiles essentielles sont des substances très actives, dont l’utilisation réclame certaines précautions. Elles doivent être conseillées par des praticiens de santé qualifiés.

- Il est recommandé de n’utiliser que des huiles essentielles certifiées 100% pures et naturelles.

- Ne pas laisser de flacons d’HE à portée des enfants.

- Il est déconseillé d’utiliser les HE par voie orale, pour les enfants de moins de 30 mois sauf sous contrôle d’un aromathérapeute.

- Avant un conseil en aromathérapie aux personnes présentant un terrain allergique, il est nécessaire de leur faire tester l’ HE ou le mélange d’HE

- Respecter et faire respecter les propriétés spécifiques de chaque HE, inscrites sur l’étiquette du flacon ainsi que les posologies indiquées.

- Pour un usage externe, diluer les HE dans 1 base (huile, crème…)

- En cas de contact accidentel avec les yeux ou une muqueuse, ne jamais utiliser d’eau pour rincer, mais une huile végétale, quelque soit le type d’huile (ex: olive, colza, tournesol).

- En cas d’absorption importante d’HE (l’équivalent de 5ml pure), par un enfant ou un adulte, contacter le centre anti-poisons le plus proche du lieu d’habitation (tel : 044 251 51 51).

- Ne pas mettre d’HE dans le bain, sans l’avoir solubilisé au préalable

- Ne pas utiliser d’HE phénolée ou cétonée

a. pour l’usage pédiatrique

b. pour la diffusion atmosphérique

c. pure en usage cutané

d. en traitement interne au long cours

 

                                                                        "Sic itur ad astra" 

                                                  « C'est ainsi que l'on s'élève vers les étoiles »

Aromathérapie

 

"La maitrise des huiles essentielles
au service de votre bien-être"